banner

Parution du dernier livre de Pascal de Lima, professeur associé aivancity en économie de l’innovation

Publié le
Parution du dernier livre de Pascal de Lima

Parution du dernier livre de Pascal de Lima, professeur associé aivancity en économie de l’innovation : Capitalisme et Technologie : les liaisons dangereuses – Vers les métiers de demain

Dans son livre « Capitalisme et Technologie : les liaisons dangereuses – Vers les métiers de demain », aux éditions Forbes, il se consacre à la question de la mutation des métiers sous l’angle de l’innovation. Il analyse les changements, défait les idées reçues et donne des pistes pour que technologies et carrière croissent ensemble. Son livre offre un éclairage nécessaire sur le monde professionnel de demain.

Le digital et les nouvelles technologies ont investi nos vies personnelles et professionnelles. Elles constituent des aides indéniables et des leviers de performance accrus (IA, data, robotisation, automatisation…), néanmoins elles transforment les professions et contrarient les perspectives de carrière actuelles. Alors que les entreprises ont déjà lancé leur révolution technologique, la question de l’évolution des métiers semble encore balbutier .En cause : la difficulté de se projeter et d’appréhender ce qui changera réellement sur le terrain. Cette réflexion représente pourtant un enjeu de taille dans l’équilibre de l’économie sociale.

L’automatisation de nombreuses tâches interroge la pérennité de certaines professions. Selon Pascal de Lima, « Les métiers routiniers et manuels ont davantage vocation à disparaître. » Ceci étant, pour notre économiste « Les métiers ne vont pas tous nécessairement disparaître mais se transformer et s’enrichir dans les années à venir. D’autres au contraire vont éclore ». Les demandes autour de la data en sont un bon exemple : « Ce sont surtout les métiers de l’analyse et de l’interprétation qui vont être préservés.»

Pascal de Lima affirme que les plus grands freins à la progression des carrières sont la réticence au changement et le manque d’anticipation. Les entreprises doivent donc s’atteler aux évolutions des métiers, dès à présent .A l’attention des techno-sceptiques, Pascal de Lima rappelle que la plus brillante des innovations ne peut rien sans l’aide de l’Homme. Empathie, humour, justesse du jugement, valeurs… sont autant d’éléments qui n’entrent pas dans un paramétrage .Son argument est le suivant : non seulement la technologie a besoin d’experts pour émerger, mais en plus, son émergence est génératrice d’emploi (analyse, éthique, légalité, supervision humaine, prévision, spécialisation, veille…)A condition de se former ! C’est l’humain qui apporte de la valeur aux technologies et non l’inverse. Dans son livre, Pascal de Lima donne des exemples concrets, comme celui des experts comptables : l’automatisation de certaines tâches réorientera leurs missions vers la pertinence, l’interprétation, l’analyse financière…Les métiers qui se transformeront offriront du temps aux professionnels pour se consacrer à des missions plus valorisantes.

Le grand vainqueur de ce challenge technologico-professionnel sera indéniablement le duo : formation constante et compétences émotionnelles. Une innovation chassant l’autre, il faudra donc aller vite et acquérir de nouvelles compétences régulièrement. Certaines soft-skills qui grimpent ces dernières années, deviendront incontournables : adaptabilité, sens de la relation, créativité, capacité analytique, anticipation. Couplées à la formation continue pour suivre les évolutions métiers, elles aideront les professionnels à prendre le virage technologique amorcé. L’accroissement des compétences favorisera alors celui des égalités sociales.

Au lieu d’opposer technologie et humain, il réconcilie ces deux forces, démontrant comment l’une et l’autre peuvent cohabiter dans une dynamique vertueuse, à condition de toujours placer l’Homme et ses valeurs, au centre du système.